Le Noël des enfants
6
déc.
1
AUX TRESORS D'AUCLOME Blog Home
Le Noël des enfants

Ça y est, la magie de Noël s’installe petit à petit dans les esprits des tout-petits et des plus grands, pour le plaisir général. Les villes de France et d’Europe commencent à revêtir leurs plus belles décorations , dans l’attente d’accueillir le très attendu manteau de neige. Aujourd’hui, nous aimerions vous parler tout particulièrement du Noël des enfants  et de la manière dont ils vivent cette période à la fois magique et tout aussi différente selon les familles et les situations.

Avant tout, ce qu’il ne faut pas oublier c’est que, pour la plupart des enfants qui fêtent Noël (car selon les religions, les cultures ou si les moyens de la famille ne le permettent pas, tout le monde ne fête pas Noël) vont garder ces souvenirs toute leur vie, d’autant plus que les bébés sont capables d’enregistrer des souvenirs (limités) à partir de huit mois. A partir de deux ou trois ans, ces souvenirs commencent à se former de manière plus concrète. Il est donc important de prendre conscience de cette capacité qu’ont les enfants à se souvenir plus tard d’événements marquants de leur vie. La mémoire prénatale est un autre point-clé dont vous n’avez peut-être pas connaissance : le fœtus humain est capable de ressentir très tôt de nombreuses sensations, grâce à ses sens qui se développent dès douze semaines. La magie de Noël peut donc aussi avoir un impact positif sur le développement de l’enfant, même lorsqu’il se trouve encore dans le ventre de sa Maman. Nous reparlerons prochainement de ce sujet avec une spécialiste des mémoires prénatales.

 

Quelle est donc la véritable histoire de cette fête de fin d’année qui fait rêver aussi bien les enfants que les adultes ? Les historiens s’accordent à dire qu’une fête de fin d’année était célébrée en Europe bien avant l’époque romaine. A la fin du mois de décembre, la renaissance de la nature et l’espérance de vie nouvelle amenée par le solstice d’hiver était fêtées par le grand public. En revanche, on ne trouve aucune précision quant aux cérémonies qui se déroulaient à cette époque.

 

Pour rappel, en ce qui concerne la religion chrétienne, la fête de Noël n’existait pas à l’origine. C’était bel et bien une fête païenne, n’en déplaise aux fervents défenseurs du « Noël chrétien ». Ce n’est qu’à partir du IIe siècle que l’Eglise investigua pour déterminer la date précise de la naissance du Christ. La date du 25 décembre fut fixée vers l’année 300 par Rome.

Les origines du mot Noël sont variées et, à ce jour, elles sont si imprécises qu’il est difficile de les déterminer de source sûre. Un peu partout en Europe, le mot Noël s’est construit avec des racines plus ou moins différentes : Natale en Italie, Natal au Portugal, Navidad en Espagne, Weihnachten en Allemagne, Christmas au Royaume-Uni, Jul en danois et Joula en finnois, par exemple.

 

Certains étymologistes pensent que le terme Noël en français, Natal en portugais, Natale en italien ou Navidad en espagnol pourrait venir du latin « natalis dies » qui signifie « jour de naissance ». D’autres experts penchent plutôt pour des origines gauloises. Le terme Noël pourrait donc provenir de deux mots gaulois : noio (nouveau) et hel (soleil).

 

La Grande Bretagne et l’Allemagne, quant à elles, parlent de « messe du Christ » pour désigner le jour de Noël. De même, dans les pays scandinaves, Noël se traduit par le mot Jul. Juhla en finnois signifie « fête » mais la signification de du mot Jul ne fait pas non plus l’unanimité chez les linguistes.

 

Le Père Noël, lui, fut inspiré du personnage de Saint Nicolas, fêté le 6 décembre (ou le 19 décembre du calendrier julien pour l\'Église orthodoxe, fête elle-même inspirée de l\'évêque Lycien du IIIe siècle Nicolas de Myre, appelé aussi Nicolas de Bari, et d\'un évêque au VIe siècle, Nicolas de Sion). Saint Nicolas est aujourd’hui représenté avec les mêmes critères physiques que le Père Noël : longue barbe blanche, le bonnet de fourrure, des rennes attelés à un traîneau pour la distribution des cadeaux). Cependant, à l’origine, Saint Nicolas voyageait à dos d’âne.

 

Avant de se propager en Europe, le personnage de Saint Nicolas fut d’abord importé aux Etats-Unis au XVIIe siècle par des immigrés allemands et hollandais. Il y prit alors une ampleur commerciale si conséquente qu’il subit par la suite des transformations vestimentaires et culturelles pour se transformer en Père Noël qu’on connaît actuellement, avant d’être de nouveau exporté dans certaines cultures des pays d’Europe.

 

Aujourd’hui, la fête de Noël est aussi synonyme de fête de famille, de décorations lumineuses et musicales (guirlandes, couronnes, sapin de Noël, traditionnel ou artificiel, boules de Noël, neige en bombe et décorations de vitres, projections sur les murs des maisons, décorations de table, musique de fond pour l’ambiance, etc.), de calendrier de l’avent, de cadeaux, de menus festifs et traditionnels… mais aussi, pour les enfants, de liste au Père Noël et donc de catalogues de jouets à découper et de dessins ou coloriages, de photos avec le Père Noël pour les plus chanceux, de rêves car tous espèrent recevoir les cadeaux qu’ils ont commandés, etc. Autant de souvenirs qui resteront gravés dans leur mémoire d’enfant !

 

 

 

Retrouvez notre catégorie jouets et décorations de Noël : https://auxtresorsdauclome.com/fr/337-noel

 

 

 

Pour explorer davantage les sujets de cet article :

https://naitreetgrandir.com/fr/dossier/quelle-memoire/

https://my-psychologie.com/2018/04/05/a-partir-de-quel-age-peut-on-avoir-des-souvenirs/

https://www.geo.fr/histoire/dou-vient-lhistoire-du-pere-noel-207102

https://www.ambiance-noel.fr/enfants-et-noel/contes-et-histoires-de-noel-40_A

Commenaire

Thanks

Thank you, your site is very useful!

KlMiv Dec 07, 2021

Laisser un commentaire